DEMO 2

Siska VAN DE STEENE & Brigitte DEPIENNE

 IMG_6704  IMG_6710  IMG_6709

Mark_Verstockt_portrait_1

 Mark VERSTOCKT
1930 – 2014

Né le 16 juillet 1930 a Lokeren, en Belgique, et décédé le 14 mai 2014 a Anvers, Mark VERSTOCKT a vécu et travaillé de nombreuses années, entre Fagnes et Ardennes, a Manhay, en Province de Luxembourg.

Mark Verstockt est un artiste majeur de l’art construit, de l’abstraction géométrique. Actif durant plus de 50 ans, Mark Verstockt a développé une oeuvre dans laquelle il exprime sa fascination pour le monde des formes élémentaires : le cercle, le triangle, mais surtout le carré.
Tour a tour dessinateur, peintre et sculpteur, Mark Verstockt est également l’auteur de plusieurs ouvrages de référence concernant l’usage des formes géométriques dans l’art.
ll a suivi les cours de philosophie et lettres a l’Université de Gand et a ensuite entamé une formation en arts plastiques a l’Académie des Beaux Arts d’Anvers.

Dans les années soixante, Mark VERSTOCKT travaille dans la mouvance de t’abstraction lyrique avec des références a des formes de ta nature et du cosmos et avec une structure définie par la matière. Il est a noter que ses compositions sont cependant déjà très symétriques et construites, Par la suite, Fartiste va se concentrer de plus en plus sur la forme et sur l’utilisation de matériaux nouveaux en privilégiant la finalité d’œuvres monochromes.

Dans les années ’70, Mark VERSTOCKT adhère a un groupement international qui a pour but de régénérer l’abstraction géométrique des années ’50. ll va analyser l’autonomie de la couleur, de la forme et de la structure dans le contexte de l’œuvre d’art et de son environnement. On parlera de néo-constructivisme ou de minimalisme.

DSC01885klein

Mark VERSTOCKT travaillera les formes et la structure dans l’espace, ses œuvres monumentales s’intégreront naturellement a l’environnement architectural ou créeront une confrontation avec la nature elle-même.

Curieux de découvrir d’autres media, notamment les possibilités offertes par l’art vidéo, Mark Verstockt réalise en 1974 un film, << Five Acts on Screen », produit par Continental à Anvers.

A partir des années ‘80, la forme du cube deviendra source d’inspiration importante et quasi exclusive pour la suite de ses travaux. l’autonomie, la mesure et la symbolique du cube, du carré, resteront des donnees permanentes de son œuvre jusqu’à ce jour.

m_verst1

Sa géométrie est née d’un processus d’épuration voulului permettant d’éliminer tout ce qu’il considérait comme superflu.

Le carré comme base de la forme du langage et du signe a conduit Mark VERSTOCKT à développer quelques études qui ont été publiées et font aujourd’hui encore référence.

En 1995, le Prix de la Province d’Anvers lui est décerné pour l’ensemble de son œuvre qui cependant n‘a cessé depuis de continuer de se développer. Toujours en recherche, Mark VERSTOCKT utilisait depuis 2002 la technique de la pyrogravure sur métal et sur feuille de bambou lui permettant ainsi de réaliser des œuvres uniques de dimensions variées.

2401

Procédé manuel lent, la pyrogravure n’autorise aucun moment d’inattention et requiert une grande habilité. Elle permet cependant de donner à la ligne un aspect autre que celui de l’encre et constitue par là un nouveau mode d’exploration pour l’artiste.

↑ Top of Page